Une grossesse naturelle avec la naturopathie

Un accompagnement avant, pendant et après la grossesse.

Alimentation de la grossesse

Mise à part les aliments à éviter si vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose, à savoir : rien de cru et bien laver les fruits et les légumes (de nombreux sites développent ce point), de quoi se compose l’alimentation d’une femme enceinte ?

Pour faire simple, une alimentation la plus saine possible avec des protéines de qualité (œufs, viande, poisson, mélange céréales-légumineuses), des féculents demi-complets ou complets et des légumes cuits (à privilégier aux crudités). Les féculents demi-complets et les légumes apportent des fibres pour éviter la constipation.

Le dessert peut créer des ballonnements, des gaz et des difficultés de digestion. Il est donc préférable de manger les fruits entre les repas, accompagnés de quelques oléagineux (amandes, noix…) par exemple.

Il n’est pas nécessaire de manger pour deux, mais de prendre son temps, de bien mastiquer et de fractionner, éventuellement, ses repas avec des encas.

Le soja est déconseillé, car il est riche en œstrogène like, c’est-à-dire qu’il agit comme une hormone, en l’occurrence, les œstrogènes. Pendant la grossesse, il y a déjà un afflux d’hormones d’où le conseil de ne pas en ajouter ! Cependant un yaourt de soja de temps en temps n’aura aucune incidence, je parle ici de prises quotidiennes de soja (tofu, galettes de soja, yaourts, boissons…).

Troubles digestifs de la grossesse

Constipation de grossesse

Pour éviter la constipation, le premier conseil est de boire beaucoup d’eau, de manger suffisamment de fibres (céréales demi-complètes, légumes, fruits entiers) et de limiter au maximum toutes les sources de blé (pain, pâtes, pizza, tartes, biscuits, viennoiseries…).

Le blé agit comme une sorte de glu dans l’intestin ralentissant le transit.

Prendre le temps d’aller à heures fixes aux toilettes. Surélever les pieds de façon à avoir les genoux à une hauteur supérieure à vos fesses et cuisses.

Le grand plus : les bains dérivatifs de France Guillain

Remontée acide pendant la grossesse

La première question est de savoir quand apparaissent ces remontées pour en comprendre la cause et agir directement sur celle-ci. Ce peut-être lié à un dysfonctionnement des enzymes digestives, à un “mélangisme” alimentaire, à la prise de boisson pendant le repas… Pour les reflux gastriques ou les brûlures à l’œsophage pendant la grossesse, la question reste la même, quelle en est la cause ?

Diabète gestationnel

Un diabète gestationnel est avant tout un diabète.

Limitez les sucres rapides et favorisez les sucres lents.

Un sucre est lent (à index glycémique bas), à partir du moment où il est complet, semi-complet, donc avec des fibres. Du pain blanc, des pâtes blanches ou du riz blanc contiennent très peu de fibres. Ils agissent donc comme des sucres rapides, à index glycémique haut (chocolat, viennoiseries, bonbons, biscuits dont le 1er ingrédient n’est pas les céréales, jus de fruits, sodas…). Attention au miel qui reste un sucre rapide même si c’est un aliment santé !

Les produits laitiers contiennent du sucre = lactose

Vous souhaitez en savoir plus ?

Huiles essentielles pendant la grossesse

Les huiles essentielles, sont des concentrés de plantes, très actives qui passent rapidement la barrière cutanée pour atteindre la circulation sanguine. L’utérus est très vascularisé, donc susceptible de recevoir ces principes actifs. C’est pour cette raison, que les huiles essentielles sont interdites pendant la grossesse et l’allaitement (les seins sont très vascularisés) par voie cutanée et orale.

Il n’y a aucune contre-indication à la présence d’une femme enceinte pendant la diffusion d’huiles essentielles.

Fleurs de Bach pendant la grossesse

Il n’y a aucune contre-indication à prendre des fleurs de Bach pendant la grossesse, si vous ne prenez pas les gouttes pures, car elles sont concentrées en alcool (27°).

Les flacons que je prépare contiennent jusqu’à 7 fleurs de Bach, à raison de 3 gouttes, soit 21 gouttes d’essence de Bach dans 30 ml d’eau. Pour une prise de 16 gouttes de ce mélange par jour, vous prenez moins de 0,7 % d’alcool. Les fleurs de Bach permettent d’équilibrer l’émotionnel, ce qui est très bénéfique pendant la grossesse et en post accouchement.