Phytothérapeute sur Meyrin

Suite à un diplôme universitaire en phytothérapie sur Paris, j’ai entrepris d’aller plus loin et me suis formée à l’herboristerie.

Définition de la phytothérapie

La phytothérapie est la thérapie par les plantes ou la médecine par les plantes.

Choix des plantes

Le phytothérapeute connaît les plantes avec ses spécificités, ses propriétés, ses indications et ses contre-indications.

La forme de la plante est également importante ainsi que sa qualité et sa concentration en principes actifs. La plante peut se présenter sous forme de tisane, de liquide, de gélules de poudres ou de gélules standardisées, de macérât glycériné (bourgeons) ou d’essence de plante (huile essentielle, fleurs de Bach).

Certaines plantes sont adaptées aux enfants, aux femmes enceintes et allaitantes.

L’automédication est déconseillée. Par exemple, certaines plantes telles que le thym ou la réglisse prisent au quotidien, peuvent augmenter la tension artérielle.

Cependant, une tisane de thym tiède avec un peu de miel est excellente en cas de refroidissement ou de rhume.

Se soigner par les plantes

Choisir un mélange détox n’est pas judicieux si vous êtes fatigué, si on est en hiver, etc. Est-ce l’Artichaut, le Pissenlit, le Chardon marie, la Fumeterre, le Romarin, le Desmodium… qui sera la plante la plus adaptée, sous quelle forme ? Et sur quelle durée ?

Le phytothérapeute prendra en compte de nombreux paramètres pour vous proposer une plante médicinale adaptée à votre état de santé.

Un “médicament” à base de plantes ne remplace en aucun cas un médicament délivré par votre pharmacien ou médecin.

Définition de l'Herboristerie

Etre herboriste, c’est être passionné de la nature, c’est appréhender la plante médicinale dans sa forme (botanique), dans son environnement (écologie), dans sa composition (chimie), dans ses propriétés (phytothérapie).

Autrefois, l’herboriste récoltait des plantes médicinales, les mélangeait, les préparait et les conseillait…