Le four à micro-ondes est dangereux

Accueil » Actualités »Le four à micro-ondes est dangereux

Celui qu’on a appelé le “petit radar” a envahi nos cuisines dans les années 1980.

Il est né pourtant des recherches faites juste après la Seconde Guerre mondiale aux Etats-Unis. Des expériences avaient mis en évidence la possibilité d’appliquer à la cuisson des aliments les ondes électromagnétiques utilisées pendant la guerre pour la détection radar.

Un four à micro-ondes est composé d’un magnétron fonctionnant par énergie micro6ondulatoire, c’est-à-dire de longueurs d’ondes très courtes, d’où le nom de micro-ondes.).

Comme pour l’irradiation industrielle des aliments, il s’agit aussi d’un bombardement électromagnétique.

Pour les micro-ondes, il s’agit d’un rayonnement non ionisant. La fréquence en cause est très voisine de celle de l’eau et le réchauffement se produit par effet de résonance. Le rayonnement provoque, dans les corps hydratés tels que les aliments, une forte agitation. Chaque molécule des aliments change de polarité, plus de milliards de fois par seconde. Cette agitation va également réchauffer puis cuire l’aliment. Les études sur les micro-ondes ont surtout porté sur les problèmes de sécurité, sur les fuites de radiations.

Appauvrissement nutritionnel

Une spécialiste allemande de biologie moléculaire, Andreas Kuhne a signalé que, sur certains légumes, les parois cellulaires sont détruites, les acides gras insaturés, donc essentiels pour la santé, seraient davantage décomposés lors de la cuisson au micro-ondes. Une équipe de pédiatre autrichien a pu constater, en chauffant du lait dans un micro-onde qu’il y avait un appauvrissement en vitamines B et C et une modification de la structure chimique des acides aminés (unité des protéines) qui devenaient toxiques pour les reins, le foie et le système nerveux.

Ces aliments, ainsi traités, ne répondent plus aux besoins nutritionnels de l’homme ou des animaux.

En 1998, les Britanniques accusèrent les micro-ondes d’être à l’origine d’empoisonnements alimentaires. La mauvaise répartition de la chaleur dans les aliments ne garantit pas la destruction des micro-organismes. En effet, les aliments cuisent de l’intérieur vers l’extérieur, l’aliment est donc plus exposé à la contamination. Les germes tels que les salmonelles ou la listeria ne sont détruits qu’à partir de 70°C. Très souvent, la température des micro-ondes ne dépasse pas 50°C.

Un aliment vivant est un système dont les divers composants sont en interaction. Par la cuisson au micro-ondes, la structure de l’aliment est brisée, les fonctions métaboliques sont perturbées. De la substance vivante, on est passé à de la substance de synthèse.

Extrait de l’article : Les fours à micro-ondes sont dangereux par Marie-Laure Schmit-Berbaum, Vous et votre santé d’avril 1999

Mes actualités

Allergies saisonnières

Allergies saisonnières

Allergies saisonnières Accueil » Actualités » allergies saisonnières La rhinite est une inflammation des fosses nasales. On parle de rhinite allergique lorsqu'elle est provoquée par un allergène, c'est-à-dire une substance qui entraîne une réaction allergique. Cette...

Les jus de légumes

Les jus de légumes

Les jus de légumes Accueil » Actualités » les jus de légumes Notre corps est mis à rude épreuve dans ce passage de l'hiver au printemps. Notre énergie, en tendance à la baisse, a déjà du mal à s'acclimater à ce changement de saison et voilà...

Gelée royale

Gelée royale

Gelée royale Accueil » Actualités » Gelée royale Le livre "Les Abeilles et le Chirurgien" écrit par le professeur Henri Joyeux et Nicolas Bouguet suscite beaucoup de questions. La gelée royale, le caviar de la ruche, si nécessaire à la santé de la Reine, peut-elle...

Les Antioxydants

Les Antioxydants

Les Antioxydants Accueil » Actualités » Les antioxydants Les cellules fournissent de l’énergie nécessaire à nos organes. Cependant cette chaîne de réactions conduit à la formation de radicaux libres. Un radical libre est un atome qui possède un électron célibataire....

Où trouver du calcium ailleurs que dans les produits laitiers ?

Où trouver du calcium ailleurs que dans les produits laitiers ?

Où trouver du calcium ailleurs que dans les produits laitiers ? Accueil » Actualités » Où trouver du calcium ailleurs que dans les produits laitiers ? Seulement 30% du calcium présent dans le lait et les produits laitiers seraient assimilables par l’organisme. Sur 100...